FranaisEnglish

La Basse Normandie

Accueil >> Notre Region

Les plus beaux endroits de notre région

Ville De SEES

Sées est essentiellement réputée pour son patrimoine religieux et son passé de cité épiscopale.

  • La cathédrale Notre-Dame est une construction gothique du XIIe / XIIIe siècle. Elle est dotée d'un orgue Parisot. De plus, elle est mise en valeur par la même technique d'éclairage nocturne que celle de la tour Eiffel.

  • L'abbaye Saint-Martin des XIIe et XIIIe siècles : si l'abbaye est devenue un lieu privé, l'église Notre-Dame de la Place est publique (bas-relief du XVIe siècle, et tribune d'orgue de la Renaissance).

  • La basilique de l'Immaculée-Conception du XIXe siècle.

  • Le bâtiment du chapitre, improprement appelé "chapelle canoniale", datant du XIIe siècle, remanié aux XIIIe siècle, XIVe siècle et XVIIIe siècle. Fortement remanié en 1963, il est l'un des derniers vestiges de l'ancien enclos canonial.

  • L'Hôtel-Dieu, chapelle classée avec des peintures de Conté.

  • Le palais d'Argentré (ancien évêché du XVIIIe siècle) dû à l'architecte Joseph Brousseau, aujourd'hui office départemental de la culture.

Château D'O

Le château d'Ô a été édifié sur l'emplacement d'une ancienne forteresse du XI ème siècle, il a été construit en 1484, par Jean d'O capitaine de la garde écossaise de François Ier. Il a été ensuite embelli par Charles-Robert d'O puis François d'O aux XVe et XVIème siècles.

Le château est bâti sur pilotis, sur une île au centre d'un étang.L'enceinte, de forme rectangulaire flanquée de deux tours, renferme une cour avec une galerie à l'étage. Les arcades possèdent des colonnes sculptées. Le promenoir pourrait dater de la première Renaissance. Le château comporte également un pavillon renaissance, une orangerie, et une chapelle du XIX ème siècle

Il est entouré de douves avec des ponts.

Château De Médavy

Le Château de Médavy fut reconstruit de 1705 à 1723 sur les ruines d'une ancienne forteresse dont subsistent encore deux tours du XVe siècle, la tour Saint-Pierre et la tour Saint-Jean (transformée en chapelle). Trois ponts à deux arches permettent d'accéder à la cour d'honneur. Le château est entouré de jardins à la française.

Forêt D'Ecouves

Forêt d'ecouves
Forêt royale depuis 1220, elle avait été très abîmée avant que l'aménagement commencé en 1863 ne la reconstitue en futaie.

En 1667, le roi Louis XIV y avait fait implanter 325 bornes en granit de Hertré (toujours visibles) pour marquer la limite des célèbres chasses seigneuriales.

Placées avant la révolution, des bornes de signalisation en granit sont placées à proximité des carrefours. Au nombre de 80 à ce jour, elles sont classées Monuments Historiques

En 1882 a été capturé le dernier loup de la forêt.

Les 12 et 13 août1944, un détachement de la 2ème division blindée du Général Leclerc-- la colonne blindée Roumiantzoff -- qui venait de libérer Alençonet en route vers Argentan, ensuite rejointe par le sous-groupement Putz, s'opposa violemment à des blindés de la IXème Panzer division, cachés dans la forêt d'Écouves. Le fils du colonel Remy, âgé de18 ans, et dix-huit autres de ses camarades de combat, furent tués. Trois chars Sherman, furent perdus lors de ces combats; un des chars, touché par un antichar allemand au lieu-dit Les Gateys, est aujourd'hui implanté au carrefour de la Croix de Médavy afin de commémorer ces évènements (commune de Fontenai-les-Louvets).

Le Haras Du Pin

En 1665, Colbert et Louis XIV décident de créer l'administration des Haras afin d'y élever des étalons et  pousser les recherches sur l'amélioration des races. Le site fut choisi en 1714 pour la qualité de ses pâturages et les facilités d'approvisionnement en eau. Le domaine du Pin est acquis de Louis de Béchameil, conseiller d'État, par le gouvernement du Roi.

Les bâtiments actuels (écuries et château) furent construits sous le règne de Louis XV, entre 1715 et 1730, par l'architecte Pierre Le Mousseux sur des plans de Robert de Cotte, premier architecte du Roi depuis la mort de Jules Hardouin-Mansart.

L'écrivain Jean de La Varende l'avait surnommé le "Versailles du Cheval". Le parc est imaginé par, Le Nôtre, dans la tradition des jardins à la française. En 1789, il échappe de peu à la destruction. Le Haras fut occupé par les Prussiens en 1871 et les Allemands en 1940 et se trouva au c'oeur du site de la bataille de Normandie, proche de Falaise, sans avoir subi de dommages.